Votre navigateur ne supporte pas JavaScript!

Vanessa ALLAIRE Conseils & Transactions ImmobilièresTrouvez un bien immobilier sur La baule, Pornichet, Le Pouliguen...

VENDEURS  les pièges à éviter lors des visites!

VENDEURS les pièges à éviter lors des visites!

Nous aurions pu titrer l’article « les 5 raisons pour que vous alliez tranquillement boire un verre pendant que les agents immobiliers se chargent de vendre votre logement », mais nous mesurons à quel point il est difficile de laisser d’autres personnes s’approprier votre chez-vous. Nous allons donc vous donner les 5 erreurs à ne pas commettre pendant la visite. 

1- Jouer à l’agent immobilier

Chacun son métier, l’agent immobilier est justement là pour vendre votre bien. Pour ce faire, il a préparé des arguments propres à chaque profil d’acquéreur. “Il s’est renseigné et connaît les acheteurs, leur profil, pourquoi ils ont vendu, ce qu’ils recherchent à présent et ce qui leur plaît ou non. Chaque personne vient avec sa propre histoire à laquelle nous nous adaptons” nous confie Christophe Vermersch, responsable de l’agence A Demeure à Issy-les-Moulineaux. “Vous n’avez pas les même attentes que l’acheteur et parfois un quartier qui vous semblera bruyant, paraîtra calme pour un autre” ajoute t-il. Vous l’aurez compris vous n’êtes pas neutre, alors ne cherchez pas à embellir à tout prix votre bien.

 

2 – Raconter des anecdotes

Nous l’admettons, il est difficile de ne pas intervenir durant la visite, surtout lorsque votre maison a une histoire et que l’on y a vu grandir ses enfants par exemple. “J’ai déjà assisté à une visite durant laquelle le propriétaire a passé 30 minutes pour décrire des traits dessinés au crayon sur un mur qui symbolisaient l’évolution de la taille de ses enfants », nous raconte Nathalie Marturano qui gère l’agence éponyme à Paris. Laissez les acheteurs s’approprier le bien et s’y projeter !

 

3 – Parler du prix

Rappelez-vous: votre objectif est de créer les conditions pour que les acheteurs passent un agréable moment. Pour cela, vous devez éviter les sujets qui fâchent, à commencer par le prix. Cette partie là de la vente interviendra en aval, quand les acheteurs se montreront vraiment intéressés. C’est à ce moment là précisément que vous serez en position de force. De plus, les vrais négociateurs, ceux qui manipulent les chiffres avec une grande habileté sont les professionnels à qui vous avez fait appel.  Laissez les faire !

 

4 – Admettre les points négatifs du domicile

Sujet à éviter à tout prix : les points négatifs de votre appartement ou de votre maison. Cela peut vous faire sourire mais c’est pourtant loin d’être rare. Il arrive bien souvent que le vendeur mette en lumière la raison pour laquelle il vend son logement, “et mentionner les problèmes plombe toujours la visite” affirme Nathalie. Nous ne vous invitons évidemment pas à mentir mais en dire le moins possible vous rendra service.

 

5 – Laisser du désordre

Mal entretenu, désordonné, votre domicile ne donnera pas une bonne impression. Et nous insistons sur ce détail qui n’en est pas un. Il vous faut contrôler que vous n’avez pas laissé les pièces en désordre, que les lits et la vaisselle soient faits, les chambres rangées et la salle-de-bains impeccable. C’est à cette condition que vos hôtes pourront s’imaginer propriétaires. “Les petites culottes qui traînent un peu partout dans la maison ce n’est pas rare” plaisante Nathalie Marturano.

Source Meilleurs agents 30 septembre 2017